Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Vous êtes confronté à la maladie mentale ou au handicap psychique

publié le 30.06.2016

Les maladies mentales sont aussi parfois appelées troubles mentaux, troubles psychiatriques ou troubles psychiques. Il peut s’agir de psychoses (schizophrénies, la paranoïa..), de névroses comme les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), les phobies ou les troubles anxieux (dont les addictions) ou encore de troubles de l’humeur (dépressions, troubles bipolaires).

Ce n’est pas toujours le cas mais parfois, ces maladies mentales peuvent se transformer en handicap (au sens de sa définition par la loi de 2005), nommé handicap psychique, dès lors qu’elles ont durablement des retentissements sur la vie personnelle et sociale (depuis plus d’un an).

La notion de handicap « psychique » est une notion récente, reprise par la loi sur le handicap du 11 février 2005. Le handicap psychique ne doit pas être confondu avec la déficience intellectuelle, souvent appelé "handicap mental". Le handicap psychique est la conséquence d’une maladie psychique ou psychiatrique :  psychose,  troubles bipolaires, troubles obsessionnels compulsifs (TOC), phobie, dépression…

La personne qui a un handicap psychique a des facultés intellectuelles normales mais souffre d’un déficit relationnel, de difficultés de concentration,... Les symptômes sont instables et imprévisibles. La prise de médicaments est le plus souvent indispensable, associée à des techniques de soins visant à pallier, voire à réadapter les capacités à penser et à décider.Dans ce cas, des professionnels et des associations peuvent vous aider. A commencer par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Pourquoi faire une demande à la MDPH?

Une des caractéristiques majeures du handicap psychique est qu’il s’accompagne souvent de la négation, de la méconnaissance ou de la minimisation des troubles de la part de la personne malade et quelquefois même de son entourage.
Cinq domaines de la vie courante sont à prendre en considération au quotidien pour évaluer l’importance du handicap :

  • la capacité à prendre soin de soi
  • à établir des relations durables
  • à se former et à assurer une activité
  • à se maintenir dans un logement
  • à organiser une vie sociale et des loisirs

La connaissance des particularités de la situation de handicap psychique permet d’aider la personne malade à faire des projets et à retrouver une place parmi les autres.

La Maison départementale des personnes handicapées peut :

  • Ecouter, informer et aider une personne handicapée à bâtir son projet de vie.
  • Evaluer les conséquences du handicap et élaborer un plan de compensation avec l’aide d’une équipe pluridisciplinaire : médecins, infirmières, psychologues, assistants sociaux, ergothérapeutes, enseignants (lorsqu’il s’agit d’enfant ou de jeune), référents à l’insertion professionnelle, de conseillers en économie sociale et familiale ou encore conseillères sociales et professionnelles.
    La MDPH 35 dispose de compétences de psychiatres et de pédopsychiatres.
  • Orienter une personne en situation de handicap vers une structure (établissement médico-social ou service d’accompagnement). En Ille-et-Vilaine, 501 places sont entièrement dédiées au handicap psychique.
  • Ouvrir les droits à des prestations. Chaque situation est examinée individuellement. Une commission spécifique (la Commission des droits et de l’autonomie) fixe le taux d’incapacité, attribue la prestation de compensation du handicap. La PCH permet de financer tout ou partie des dépenses liées à la compensation du handicap : aide humaine (sauf aide-ménagère), aides techniques, adaptation du logement, frais spécifiques.
  • Délivrer la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) 

Comment faire la demande?

Déposer un dossier de demande à la MDPH d'Ille-et-Vilaine : permanence les mardis et vendredi de 9h à 12h30 (sans rendez-vous).
Contact : www.mdph35.fr
 

Quel sera le suivi de votre demande ?

http://www.mdph35.fr/fr/publication/circuit-votre-demande

Qui contacter pour un conseil?

La Maison départementale des personnes handicapées :
Adresse : MDPH 35 - 13 av de Cucillé-CS 13103-35031 Rennes CEDEX
Téléphone : 0810 01 19 19 –(prix appel local + 0,005€)
Mail : contact@mdph35.fr

Un Centre local d'information et de coordination (CLIC)
Il en existe 13 répartis sur tout le territoire d’Ille-et-Vilaine. Ils sont tous, sauf à Rennes, des antennes de la MDPH.

Le Département d'Ille-et- Vilaine :
Direction des personnes âgées et des personnes handicapées, tél. 02 99 02 37 15

Info sociale en ligne (service départemental d’écoute et d’information).
Votre appel peut rester anonyme. Appeler le 0 810 20 35 35, du lundi au vendredi, de 9h à 18h (coût d'une communication locale + 5 cts d'euro par appel) ou par mail : isl@ille-et-vilaine.fr
 
Vous pouvez aussi vous adresser à une association.
 

Pour aller plus loin :

http://www.mdph35.fr/fr/article/handicap-psychique